Je travaille avec des collaborateurs qui veulent changer le monde

Ahmed Cheppih, conseiller développement durable, Agence Primum Non Nocere

Ahmed Cheppih

Avec une activité 24/24 et souvent à flux tendu, le temps manque  toujours. Celui du manager pour s’interroger sur le bien-être de ses salariés, celui des équipes pour s’arrêter sur le sens des tâches de chacun. « Le salarié, la tâche, l’objectif ne sont jamais isolés, c’est un tout. Adapter les conditions de travail en vertu des trois piliers du développement durable, le social, l’économique et l’environnemental, est vraiment mon travail », déclare Ahmed Cheppih, qualiticien et ergonome à Primum.

Les questions de bien-être et santé au travail sont pour Ahmed une vraie préoccupation dans le secteur de la santé. Il constate de plus le peu de contact avec la médecine du travail, malgré les préconisations du plan santé au travail (PST 3).

« D’une manière générale, il faudrait faire tomber les barrières et réinstaurer du dialogue entre les directions et les salariés et d’autre part, remettre de la transparence, car je constate que tout le monde ne comprend pas forcément sa place dans la chaîne. » Les champs d’accompagnement sont vastes. « Il faut avoir le coup d’œil juste et rapide et savoir répondre immédiatement à des questions pratiques et souvent récurrentes : est-ce que mon matériel est adapté ? Également, les directions ont souvent besoin de notre avis neutre d’expert pour défendre leurs décisions ou justifier des investissements, pour lesquels nous menons des études de poste plus approfondies. Enfin, nous travaillons sur le changement des perceptions et des habitudes, pour diminuer des impacts mal connus et non maîtrisés. »

Ahmed reconnaît souvent remplir une mission de médiateur, un rôle qu’il affectionne. « Parfois un salarié a trouvé un produit moins toxique et sollicite mon avis pour faire un retour au manager ou vice et versa. J’amène des éléments objectifs. Et ça marche ! Les réussites sont le fruit d’un travail collectif de l’agence où nous avons inventé le concept de collègue collaboratif. Je travaille avec des collaborateurs qui veulent changer le monde, s’y consacrent et partagent avec moi leurs expériences de terrain et leurs expertises. En retour, je partage avec eux la réussite de mes missions. »

Tous droits réservés BVM communication.

Publié dans « Primum Non Nocere, une entreprise politique pour une mobilisation citoyenne ».