La réduction de l’eau à la Clinique Néphrologique Saint-Exupéry

La gestion de l’eau est un axe stratégique du projet de la Clinique Néphrologique Saint-Exupéry (Toulouse).

Il se décline en 3 actions : stérilisation thermique du traitement d’eau pour limiter l’utilisation de produits chimiques, régulation de la production d’eau en hémodialyse en fonction de la consommation réelle, et recyclage de l’eau de rejet.

« L’installation récente de nouvelles unités de traitement d’ eau avec désinfection thermique globale est pour nous l’opportunité de développer une solution de régulation du taux de rejet en fonction du nombre de séances », explique Marc Bonaventure, cadre technique et biomédical.

Vincent Lacombe, directeur, revient sur la valorisation des eaux grises : « La plupart de l’eau que l’on consommait, nous la rejetions à l’égout. Nous avons donc mis une cuve tampon. Au fil des années, nous avons enrichi ce système, pour arroser les espaces verts, etc. La stérilisation chaleur des générateurs de dialyse provoque sur les canalisations à faible pente le dépôt d’un biofilm qui peut colmater les évacuations. Avec ce réseau d’eau grise, nous créons des chasses pour décaper ce biofilm, au lieu d’utiliser des détergents ».

Voir le reportage sur la réduction de l’ eau à la Clinique St Exupéry.


Tous droits réservés BVM communication
Article publié dans le Fil vert, édité par la FHP-MCO.